Conseils utiles

Prolapsus de la vessie: symptômes, options de traitement, diagnostic, prévention

Pin
Send
Share
Send
Send


Le prolapsus génital (prolapsus des parois du vagin) est une affection dans laquelle les organes pelviens (vessie, utérus, col de l'utérus, intestins) descendent dans le vagin ou au-delà. Si un prolapsus de la vessie survient, on parle de cystocèle. Si l'intestin est abaissé, rectocèle.

Le prolapsus génital ne se rencontre que chez les femmes. L'omission des organes pelviens est due à l'affaiblissement de l'appareil ligamentaire qui supporte les organes.

Les risques de prolapsus génital sont associés à la grossesse et à la naissance, avec l'opération consistant à enlever l'utérus (hystérectomie), le surpoids et le vieillissement.

Beaucoup de femmes ne ressentent peut-être pas les symptômes associés au prolapsus, mais cela se manifeste souvent de la manière suivante:

  • sensation de corps étranger dans le vagin,
  • incontinence urinaire
  • miction insupportable,
  • difficulté à uriner, sensation de vidange incomplète de la vessie,
  • constipation ou incontinence de matières fécales et / ou de gaz,
  • dysfonctionnement sexuel.

Souvent, les patients qui ont des difficultés à uriner ou à faire leurs besoins sont obligés de procéder manuellement à un prolapsus pour vider leur vessie ou leur rectum.

Dans le monde, 47 à 50% des femmes ont un prolapsus génital.

Causes d'occurrence

Le prolapsus de la vessie survient généralement chez les femmes de plus de 40 ans. Il existe des statistiques selon lesquelles 23 femmes sur 10 000 âgées de plus de quarante ans ont besoin d'une intervention chirurgicale pour la cystocèle. Le risque particulièrement élevé de pathologie chez les femmes est âgé de plus de 60 ans.

La raison fondamentale et principale du prolapsus de la vessie est l'affaiblissement des muscles du plancher pelvien. Il convient de noter que, en plus de la cystocèle, ce même affaiblissement entraîne également un prolapsus du vagin, de l’utérus et du rectum. Le plus souvent, il se développe en raison d'un complexe de plusieurs facteurs. Les principales peuvent être plusieurs des suivantes:

  • des problèmes avec le système nerveux central,
  • déficience des muscles du plancher pelvien,
  • naissance prolongée (plus de 24 heures),
  • naissance lourde, accompagnée d'une rupture du périnée,
  • donner naissance à un bébé trop gros
  • accouchements fréquents (de trois fois ou plus),
  • utilisation de forceps obstétricaux pendant l'accouchement,
  • une activité physique intense (travail physique, porter du poids - c'est particulièrement dangereux pendant la ménopause, la grossesse ou la puberté),
  • atrophie des tissus chez les personnes âgées,
  • perte de poids soudaine
  • opérations d'élimination des maladies gynécologiques,
  • constipation prolongée et récurrente,
  • l'obésité, qui s'accompagne de pressions sur les muscles pelviens et abdominaux,
  • gonflement des organes pelviens.

Tous ces facteurs sont des causes possibles de prolapsus de la vessie chez les femmes. En règle générale, une maladie se produit lorsque plusieurs de ces facteurs coïncident.

Nous décrirons les symptômes et le traitement du prolapsus de la vessie en détail dans l'article. Le danger de cette maladie réside dans le fait qu’elle ne se manifeste pas à un stade précoce, elle est donc presque impossible à reconnaître. Chez les femmes, lorsque le prolapsus de la vessie commence à progresser, il existe des signes caractéristiques qui permettent de déterminer sans difficulté cette affection de la part d'un spécialiste qualifié. Le plus souvent, les patients doivent faire face aux symptômes suivants:

  • incontinence urinaire avec éternuement, toux, rire, stress, tension musculaire de la presse et du bassin,
  • miction urgente et insupportable,
  • lourdeur dans le vagin
  • douleur dans le bas de l'abdomen et sensation générale de malaise,
  • douleur pendant les rapports sexuels
  • infections régulières du système génito-urinaire, à savoir la cystite,
  • douleur dans l'abdomen et le vagin, sensation de lourdeur qui passe en décubitus dorsal,
  • troubles du transit intestinal (une sensation de vidange incomplète est constamment maintenue),
  • saillie semblable à une tumeur à l'intérieur du vagin,
  • maux de dos.

Soins de santé

La grande majorité des personnes de sexe juste croient que la survenue de problèmes de santé des femmes à partir d'un certain âge est la norme. Cette approche est fondamentalement fausse, car toute pathologie probable, y compris le prolapsus de la vessie, peut être traitée efficacement si vous consultez un spécialiste rapidement.

Vous devez toujours vous rappeler les principaux symptômes d’un prolapsus de la vessie. Si au moins l’un d’eux vous dérange, ne l’attribuez pas à l’âge et ne tentez pas de dépister des maladies inexistantes, prenez rendez-vous avec un spécialiste. Le médecin comprendra parfaitement votre situation et vous aidera à vous rétablir.

Vous connaissez maintenant les symptômes du prolapsus de la vessie chez les femmes.

Degrés de cystocèle

Les spécialistes distinguent trois degrés de maladie cystocèle. Selon la gravité de cette affection, un traitement approprié du prolapsus de la vessie chez la femme est prescrit.

Le premier degré est considéré comme le plus facile. Elle est diagnostiquée avec le moindre parti pris. Cependant, en règle générale, il n'y a pas de gêne évidente, la plupart ou la totalité des symptômes sont absents. Il est à noter que vous ne réussirez jamais à identifier vous-même une cystocèle à ce stade, ceci n’est possible que grâce à un examen gynécologique approfondi en cours de mise à rude épreuve.

La deuxième étape est un degré modéré. Il peut également être déterminé uniquement lors d'un examen gynécologique, mais déjà sans tension des muscles de la paroi abdominale. A ce stade, la maladie se caractérise par une saillie de la paroi vaginale antérieure dans le trou génital.

Le troisième degré est le plus grave, il est diagnostiqué dans n'importe quelle condition de la patiente, même lorsqu'elle est complètement au repos. Dans ce cas, la paroi du vagin s’étend complètement ou partiellement au-delà de l’intervalle génital.

Il convient de noter que seule la détection de la cystocèle à un stade précoce peut être éliminée sans intervention chirurgicale. Rappelez-vous qu'il est possible de prévenir le prolapsus de la vessie. Pour cela, vous devez consulter régulièrement un gynécologue pour un rendez-vous et un examen programmés.

Prévention

Éviter la cystocèle peut être assez efficace si vous prenez le temps de prévenir. Une femme pourra se protéger de cette maladie désagréable et douloureuse si elle suit quelques règles simples.

Selon Kegel, vous devez régulièrement faire de la gymnastique, en particulier à un âge avancé, ne soulevez pas de poids, ne soignez pas rapidement la constipation, ne causez pas de maladies qui provoquent une forte toux, contrôlez votre poids, allez régulièrement chez le gynécologue pour un examen de routine, même si rien ne vous dérange.

Diagnostics

Lors du diagnostic d’une cystocèle, il est important de comprendre ce qui a affaibli vos muscles pelviens dans votre cas particulier. C'est la principale question à laquelle les spécialistes doivent répondre lorsqu'ils omettent d'autres organes, tels que le vagin, l'utérus ou le rectum. Il est nécessaire d’établir le degré d’omission de l’organe interne, ses performances et son état, afin d’exclure les inflammations, les infections et toutes sortes de pathologies dans lesquelles l’opération peut être contre-indiquée au patient. Donc, en cas de suspicion de cystocèle, un diagnostic complet est indispensable.

Seul un historique détaillé et complet aidera un spécialiste à déterminer ce qui vous dérange exactement, quelles sortes de maladies concomitantes existent, qu'il y ait déjà eu des opérations, y compris celles gynécologiques, ou si l'un de vos parents ou amis a été confronté aux mêmes problèmes.

Lors de la prochaine étape du diagnostic, le médecin procède à un examen visuel approfondi à l'aide d'outils qui aideront à identifier la cystocèle, même à un stade précoce de la maladie.

Pour déterminer d'autres pathologies et maladies concomitantes de la vessie et des organes internes situés dans le voisinage, il est important d'exclure l'inflammation et l'infection. Pour cela, le gynécologue vous prescrira un certain nombre de procédures obligatoires: diagnostics échographiques, analyses d'urine et de sang, IRM, cystoscopie, cystouréthrographie et recherches en urodynamique.

La tâche principale du traitement du prolapsus de la vessie consiste à renforcer les muscles du plancher pelvien et à ramener les organes internes à leur position anatomique standard.

Le plus souvent, la cystocèle est accompagnée de plusieurs autres pathologies. Les spécialistes doivent donc également améliorer la vie sexuelle de la patiente, éliminer l’incontinence urinaire et prévenir les éventuels problèmes de diaphragme pelvien.

La méthode de traitement doit être choisie par votre médecin traitant, en fonction de l'état du patient après un diagnostic préliminaire approfondi. Dans ce cas, beaucoup dépend de l'âge, du degré de cystocèle, de l'état de santé général, des maladies concomitantes, de la sensibilité à certains médicaments et à certaines procédures et du pronostic du développement de la maladie.

L'hormonothérapie

Avec un traitement conservateur, on vous prescrira une hormonothérapie et des exercices physiques spéciaux de Kegel, mais cela n’est possible que dans les premiers stades de la maladie.

À ce stade, l'efficacité du traitement hormonal substitutif a longtemps fait ses preuves, ce qui vous permet de rétablir le niveau d'hormones sexuelles féminines spécifiques appelées œstrogènes. Ils ont un effet direct sur le tonus et la condition des muscles du plancher pelvien. Vous ne devez pas choisir les médicaments vous-même, cela devrait être fait par le médecin, en évaluant tous les facteurs et les risques.

Exercices de Kegel

Au début, des exercices spéciaux aident beaucoup. Dans ce cas, l'omission de la vessie peut être gérée efficacement sans recourir à des interventions chirurgicales dangereuses.

Cette gymnastique est également considérée comme la méthode préventive la plus efficace. À l'aide d'exercices spéciaux, le patient parvient à redonner un tonus normal aux muscles intimes et pelviens. Beaucoup sont attirés par le fait que pour leur mise en œuvre, il n'est pas du tout nécessaire de se rendre à la clinique ou d'aller au gymnase. L'ensemble du complexe est disponible à la maison.

Important: La gymnastique Kegel doit être effectuée avec une vessie vide. Ce sera particulièrement efficace si vous faites tous les exercices couché sur le dos avec les genoux pliés.

Description des exercices

Serrez les muscles, tirez les genoux vers le haut, maintenez-les dans cette position pendant dix secondes, puis relâchez les muscles pendant 10 secondes, recommencez. Il est recommandé d’effectuer ce complexe 10 fois le matin, l’après-midi et le soir.

Veuillez noter que pendant l'exercice, vous ne pouvez pas retenir votre souffle et étirer votre nombril. Tout doit être fait le plus doucement possible, respirer calmement et profondément et ne pas surcharger le corps avec ces exercices - 10 répétitions en une approche suffiront. Le renforcement musculaire devrait se produire dans environ deux à trois mois et l'utérus va reprendre sa position habituelle. Il est important de faire tous les exercices régulièrement et correctement. S'il n'y a pas d'effet positif, consultez votre médecin, il ajustera les tactiques de traitement.

La chirurgie

Si la maladie est passée au troisième stade, n’évitez pas la chirurgie lorsque la vessie est abaissée. Lorsqu'il élabore la bonne tactique d'intervention chirurgicale, le médecin doit comprendre ce qui provoque exactement l'affaiblissement des muscles pelviens.

Pour cela, des diagnostics complets et préliminaires sont réalisés avec la participation des spécialistes nécessaires dans des domaines connexes. Le degré d'intervention chirurgicale est influencé par le degré de prolapsus de la vessie, l'âge, les pathologies possibles des organes voisins et de nombreux autres facteurs importants.

Il convient de rappeler qu'un traitement efficace de cette maladie ne peut fournir qu'une approche globale et professionnelle de la résolution du problème. Après tout, la base de la relaxation musculaire, qui affecte le développement de cette pathologie, est un complexe de plusieurs raisons.

Le patient doit être sûr de tomber entre les mains de chirurgiens professionnels travaillant sur des équipements modernes.

Période postopératoire

La durée de la période postopératoire que le patient passe à l'hôpital dépend d'un ensemble complexe de facteurs. Y compris sur le succès de l'opération, dans quel état est le patient. En moyenne, la période de rééducation varie de un jour à plusieurs jours, l’opération n’appartenant pas à la catégorie des complexes.

Dans ce cas, le patient doit suivre un certain nombre de recommandations quelques semaines après la chirurgie, quel que soit le succès de votre opération. Il est interdit de tousser intensément, de soulever des poids, souvent d'éternuer, de rester au même endroit pendant un long moment, d'avoir des relations sexuelles et de pousser trop fort pendant les mouvements de l'intestin. Tous les effets et charges musculaires doivent être évités.

En règle générale, la plupart des restrictions sont supprimées au bout d'un mois, mais il est également permis de reprendre les relations sexuelles avec un partenaire.

Contre-indications

Il est important de se rappeler que toute opération comporte des contre-indications et que cela ne fait pas exception.

L'intervention chirurgicale est interdite si le patient présente des maladies cardiovasculaires aiguës, des maladies progressives des organes internes, des maladies sexuellement transmissibles ou une inflammation des organes génitaux, toutes sortes d'infections, la tendance des tissus à des cicatrices excessives, une mauvaise coagulation sanguine, un diabète sucré.

Causes de la cystocèle

Comme nous l'avons dit plus haut, la cause fondamentale de la cystocèle est l'affaiblissement des muscles du plancher pelvien. En plus de la cystocèle, cet affaiblissement provoque le prolapsus de l'utérus, du vagin et du rectum et se développe le plus souvent en raison d'un ensemble complexe de facteurs, parmi lesquels:

  • Déficit musculaire du plancher pelvien
  • Troubles du système nerveux central
  • Naissance lourde avec déchirure profonde du périnée
  • Longue naissance (plus d'un jour)
  • Un grand nombre de naissances (3 ou plus)
  • La naissance d'un grand enfant
  • L'utilisation de forceps obstétricaux pendant l'accouchement
  • Atrophie des tissus chez les personnes âgées
  • Activité physique excessive (travail physique pénible, porter du poids - surtout pendant la puberté, pendant la grossesse ou pendant la ménopause)
  • Chirurgie gynécologique
  • Perte de poids soudaine
  • L'obésité, qui augmente la pression sur les muscles abdominaux et pelviens
  • Constipation fréquente et prolongée
  • Tumeur pelvienne

Symptômes de Cystocèle

Aux premiers stades, le prolapsus de la vessie ne se manifeste pas. À l’avenir, à mesure que la maladie progresse, divers symptômes apparaissent, parmi lesquels on retrouve le plus souvent:

  • Incontinence urinaire avec tension dans les muscles abdominaux et pelviens
  • Incontinence urinaire en toussant, éternuant, riant
  • Miction urgente
  • Incontinence urinaire d'effort
  • Inconfort ou douleur dans le bas de l'abdomen
  • Lourdeur dans le vagin
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Sensation de lourdeur et de douleur dans la région du vagin et de l'abdomen (la douleur disparaît en position couchée)
  • Infections fréquentes du système génito-urinaire (cystite)
  • Saillie tumorale à l'intérieur du vagin
  • Trouble de la défécation (sensation de vidange incomplète)
  • Mal de dos

La plupart des femmes âgées sont habituées à considérer les problèmes de santé des femmes comme une norme inévitable. Ceci est fondamentalement faux: presque toutes les pathologies, y compris le prolapsus de la vessie, peuvent être traitées efficacement si vous faites appel à de bons spécialistes à temps.

Par conséquent, si au moins un de ces symptômes vous dérange, ne faîtes pas de faux diagnostics, ne l'écrivez pas à l'âge normal et prenez immédiatement rendez-vous avec nos spécialistes, qui comprendront parfaitement votre situation et vous aideront à vous rétablir.

Prendre rendez-vous

Traitement de la cystocèle

Les muscles et les ligaments du plancher pelvien maintiennent les organes dans la position anatomique correcte. Lorsque, sous l'influence de diverses raisons, ils sont étirés et affaiblis, les organes commencent à bouger.

Par conséquent, la tâche principale du traitement de la cystocèle et de l'abaissement d'autres organes est de renforcer les muscles du plancher pelvien et de ramener les organes abaissés dans une position anatomique normale.

Comme la cystocèle est généralement accompagnée d'autres conditions pathologiques, les objectifs du traitement peuvent être:

  • Incontinence urinaire
  • Amélioration sexuelle
  • Prophylaxie du diaphragme pelvien

La technique de traitement est choisie individuellement par le médecin traitant après un diagnostic préalable approfondi. Le choix du médecin est affecté par:

  • Degré Cystocèle
  • Ton age
  • La présence ou l'absence de maladies concomitantes
  • Santé générale
  • Prédiction de l'évolution de la maladie
  • Votre sensibilité à certains médicaments, méthodes de traitement et procédures

Le traitement conservateur est prescrit dans les premiers stades de la cystocèle et comprend un traitement hormonal et des exercices spéciaux de Kegel.

L'hormonothérapie aidera à rétablir le niveau d'hormones sexuelles féminines spécifiques - les œstrogènes, qui affectent directement le tonus des muscles du plancher pelvien. Le médecin sélectionnera les médicaments individuellement, en tenant compte du niveau de vos hormones et d'un certain nombre d'autres caractéristiques du corps.

Exercices de Kegel pour la cystocèle

Pour faire les exercices, vous n’avez pas besoin de vous rendre à la clinique ou aux gymnases: le complexe est disponible pour un usage domestique.

La gymnastique Kegel est effectuée sur une vessie vide. Il agit plus efficacement si vous effectuez des exercices couchés sur le dos, les genoux pliés:

  • Serrez les muscles en les soulevant et maintenez-les dans cette position pendant 10 secondes.
  • Détendez vos muscles pendant 10 secondes.
  • Повторяйте комплекс 10 раз утром, днём и вечером

Ne retenez pas votre souffle et n’étirez pas votre nombril pendant l’exercice. Effectuez des mouvements en douceur, respirez profondément et n'abusez pas de vos entraînements, car cela peut causer de la fatigue musculaire.

Après 2-3 mois, les muscles vont se renforcer et augmenter l'utérus. L'essentiel est de faire les exercices correctement et régulièrement.

Si les cours n’ont aucun effet positif, le médecin le déterminera et ajustera les tactiques de traitement.

Approche intégrée

Seule une approche intégrée permet de traiter efficacement la cystocèle et le prolapsus d'autres organes, car l'affaiblissement des muscles pelviens, qui affecte directement le développement de cette pathologie, repose presque toujours sur un ensemble complexe de raisons différentes. Afin de développer la bonne tactique pour une intervention chirurgicale, il est important de comprendre ce qui provoque exactement l'affaiblissement des muscles pelviens en vous.

Pour ce faire, nous effectuons un diagnostic complet, en faisant appel à des spécialistes pour clarifier le diagnostic et en sélectionnant une procédure chirurgicale en fonction du degré d'omission de la vessie, des pathologies des organes voisins, de votre âge et de nombreux autres facteurs importants.

Chirurgiens de première classe

Le professionnalisme des chirurgiens est la condition principale pour une opération réussie. Au fil des années de pratique réussie, nos spécialistes ont mené un grand nombre d'opérations et ont aidé des centaines de personnes à retrouver une vie meilleure. Vous pouvez être sûr de nous - nous choisirons la procédure chirurgicale exacte, nous procéderons à l'opération en toute sécurité pour votre santé et nous vous aiderons à récupérer, quelle que soit la complexité de votre cas.

Pin
Send
Share
Send
Send